Procédé D'extraction des essences naturelles

On peut extraire les huiles essentielles par différents procédés; certains d'entre eux ne sont toute fois plus employé de nos jours.  Même si la méthode actuelle la plus courante  est la distillation à la vapeur, des techniques plus efficace et plus économique sont continuellement mises au point.

 

 

La Distillation à la vapeur

 

La plante est déposé dans un AlAMBIC  On fait ensuite passer la vapeur d’eau sous pression.  Sous l ’effet de la chaleur, les globules d ’essence contenue dans la matière végétale éclatent et l ’essence s’évapore rapidement.

 

La Vapeur d’huile essentiel et d’eau passent dans un tuyau refroidi à l’eau. Les vapeurs se liquéfient de nouveau et l’huile essentielle se sépare de l’eau flotte à sa surface. Ces essences doivent être conservées dans les flacons en verre coloré et dans un endroit frais car elles craignent chaleur, oxygène, lumière et humidité.

 

Conservé dans les conditions décrites ci-dessus, les essences se gardent assez longtemps.  Toutefois dans le cas des essences d’agrumes, orange et citron par exemple, il est préférable de ne les conserver qu’environ 6 mois. 

 

Certaines huiles essentielles, rose et jasmin par exemple, sont très chers car leurs pétales ne fournissent que peu d’essence.  On a calculé qu’il fallait plus de 4 millions de fleurs pour faire 1,1 litre d’essence de jasmin.

 

La Macération

 

Cette méthode produit se qu’on appel une ‘’’essence infusée’’’ plutôt qu’une huile essentielle.  On fait tremper la partie de la plante dans une huile végétale, on la chauffe puis on la filtre. Le produit obtenue convient pour les massages.

 

L’Enfleurage

 

Cette méthode utilise des cadres de bois dans lesquels sont enchassées des plaques de verre recouverte de saindoux* tiédi  On éparpille les pétales de fleur sur le corps gras et on les remplace à intervalle régulier jusqu’à ce que le saindoux soit saturé d’essence végétale.  On se sert ensuite d’alcool pour éliminer les matières grasses et récupérer l’ ’essence.  Le Saindoux restant peu servir à fabriquer du savon.  Bien que cette méthode soit pratique pour les essence qui ont tendance àdisparaître au cour du procédé de distillation, elle est très rarement employée de nos joursé

 

La Pression à froid

 

Ce procédé est employé pour obtenir les huiles essentielles des écorces d’agrumes ; orange, citron, pamplemousse et bergamote.  Les écorces sont moulues ou hachées puis pressées.  Le liquide obtenue est un mélange d’huile essentiel et de composés aqueux qui, en reposant, se séparent.

Par le passé, les écorces étaient pressées dans des éponges naturelles.  Les essences végétales obtenues par pression à froid ont une durée de conservation relativement courte.

 

L’extraction par Solvants

 

Dans le fût qui renferme la matière végétale, on ajoute un hydrocarbure qui va provoquer la dissolution de l’ ‘huile essentiel.  La Solution est ensuite filtrée et concentré par distillation et il reste une substance que l’on appel résinoîdes, ou encore un mélange de cire et d ’huile essentielle qui se nomme la concrète.  On obtient finalement l’huile essentiel par un procédé d’extraction à l ’alcool pur.

 

Par la suite, l’alcool s’évapore et le résidu obtenu s’appelle l’absolue.  Les essences ainsi produites ne sont pas les meilleures car les solvants utilisés sont de substances toxiques.  Or il en reste toujours des résidus dans les huiles essentielles obtenues, ce qui peut provoquer des allergies et affecter le système immunitaire.

Les essences de rose et de jasmin sont obtenues de cette manière.


                                                  

                                                                   Article pris dans le livre

                                                     AROMATHÉRAPIE Une Introduction Pratique                  

                                                                   Écrit par Sandra White

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :