RE: Introduction à l'Aromathérapie

Introduction a l’aromathérapie

 

Informations tirées du livre

« Traitement des maladies par l’essence des plantes »

Jean Valnet

 

         Oublié pendant plusieurs années, les essences aromatiques sont pour de nombreux chercheurs et gens de la société, redevenues des vedettes en matière thérapeutique.

En face des accidents connus et des effets secondaires provoqués par de nombreux médicaments chimiques, de nombreux malade hésite à se faire traiter par la médecine traditionnelle d’aujourd’hui.

 

On se rend compte qu’au fil du temps, ses médicaments sont toujours plus fort et ne réussissent toutefois pas à combattre certaines affection.  Parfois, on se rend compte que nous aurions dû nous pencher sur des méthodes plus naturelle, ce qui nous aurait évité bien des désagrément et dont l’efficacité aurait été meilleur.

 

De très récentes expérimentations nous ont permis d’expliquer certains traitements anciens qui, jusqu’ici, faisaient sourire.  Par exemple, l’action des sachets d’ail ou d’autres végétaux que nos ancêtres suspendaient au cou des enfants vermineux (qui avaient des vers, des poux ou autre..) ou qu’ils utilisaient d’un façon générale dans les diverses périodes épidémique.

 

Les découvertes récentes, comme celles qui ont permis de déterminer la présence d’hormones et de principe antibiotique dans nombre de ses végétaux et essences, nous prouve, jour après jour, que nous ne devrions pas nous faire d’idées préconçues sur ce type de thérapie car elle nous réserve encore bien des surprises!

 

L’usage des plantes et des essences peut permettre, à qui veut bien l’entendre, des « miracles » en tout point comparable dans de nombreux domaines.  Les égyptiens antique savaient déjà trépaner (perforer les os du crâne) anesthésié par des macérations de plantes.

 

D’une façon générale, en ce qui concerne les plantes, les fruits et les légumes, leurs actions bénéfiques multiples sont prouvées depuis longtemps.

 

« Nier se qu’on explique pas, rien n’est moins scientifique »

Malgré cette vérité, de nombreux savants se sont pendant longtemps moqués, pour la seule et unique raison que nous n’étions pas encore en mesure d’expliquer certains résultats obtenues par la médecine naturelle. 

 

Les essences, obtenues le plus souvent par la distillation des plantes à l’état naturel, sont généralement prescrites sous forme de gouttes, de capsules ou de perle.

 

Les aliments tel que l’ail et l’oignon sont très rarement prescrits par les médecins car pour agir avec force, ils peuvent être utilisés dans l’alimentation, cru ou cuit, dans nos plats quotidiens, sous forme d’infusion ou de poudre.

Sans même le savoir, on se traite régulièrement d’une façon favorable, par l’utilisation journalière dans la cuisine de l’ail, de la sauge, du clou de girofle, du romarin, du thym, de la sarriette et nombre d’autres végétaux ou condiments.

 

« Tout est poison, Rien n’est poison »

 

Les essences naturelles, au même titre que les médicaments chimiques, sont susceptibles d’être toxique s’ils sont employés avec abus et sans discernement.

Par exemple, les ouvriers qui sont chargé de transporte la Vanille sont sujet à des accidents groupés appelé « vanilline », regroupant mots de tête intense, trouble gastro-intestinaux divers et chute totale des sourcils mais non permanente. 

Quand au Safran,, absorbé à dose exagéré, il peut entraîner une excitabilité cérébrale susceptible d’entraîner des convulsions, le délire, et aller jusqu’à la mort.

L’essence de la Marjolaine, peut, à haute dose, devenir qualifié comme un stupéfiant.

De leur côté, les essences de Sauge, de Romarin et d’hysope, peuvent causer, même à faible dose, de l’épilepsie sur des sujets fragilisés ou dans certaines conditions.

 

C’est pourquoi, comme les médicaments, les méthodes de traitements naturels doivent être utilisés avec précaution et avec un minimum de connaissance requise, mais avec tous les bienfaits qu’ils procurent, ça vaut la peine de s’y attarder. Dans les pages qui vont suivre, je vais tenter de vous communiquer le savoir de mes livres et de mes recherches pour que vous puissiez en savoir d’avantage sur les différent procédés de fabrication des essences et des huiles et je ferai aussi plusieurs pages sur les herbes et leurs propriétés individuelles. 

 

Vous trouverez bientôt des pages décrivant chacune des herbes les plus couramment utilisés. Vous ne pourrez toutefois pas poster de commentaires sur ses pages donc si vous avez des questions ou des demande à faire concernant une plante en particulier, veuillez le faire dans l'article identique à celui-ci qui se trouve dans "Articles". Vous trouverez au bas de la page  *laisser un commentaire ainsi je pourrai vous répondre quand j’en aurai le temps et biensur si je trouve l'information dans les bouquins que je possède.

 

                                                        Bonne découverte ! ! !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :