Pourquoi on juge les autres???

Publié le par Shanti

Dans la vie, il faut parfois se regarder soi-même avant de juger les autres. Le jugement est la plupart du temps, fondé sur des actions ou des attitudes que nous remarquons chez les autres.
           
            D'une certaine façon, nous "évaluons" inconsciemment la valeur de quelqu'un selon se que nous voyons d'elle, selon se qu'elle nous projette, mais ce que nous voyons de cette personne est si infime dans ce qu'elle est que nous ne pouvons pas nous permettre de porter un jugement quelconque sur qui que ce soit.
          
           Tout d’abord, qui somme nous pour juger de la valeur d'une personne?  Chaque personne est unique, chaque histoire est unique.  À la base, nous sommes tous pareil, mais le chemin sur lequel nous arrivons et sur lequel nous évoluons vont faire de nous se que nous somme.  Dès le début de la vie, nous formons notre caractère, nos valeurs, notre personnalité, en fonction des émotions et des événements qui se présente devant nous. Prenons exemple d'un bébé... il arrive au monde... dans une famille nombreuse ou avec une mère qui n'en voulais pas... dans une belle grande maison ou dans un logement insalubre...
          
          De comparer avec ses exemple peu sembler cliché mais c'est pour montrer que dès nos premiers jours de vie, nous vivons des choses très différentes d'une personne à l'autre, et chaque évènement va faire de nous se que nous somme.  Chaque personne a sa façon de voir les épreuves, c'est à l'intérieur de nous que tout se passe, sans arrêt. Quand nous vivons une épreuve, nous ne cessons de penser, à tout se qui arrive, aux raison, nous ressentons des émotion, qui par la suite vont susciter des actions.  Nous ne cessons jamais de changer, car nous ne cessons jamais de penser, nos pensée nous révèle se que nous somme, se qui est important pour nous, se qui nous blesse et se qui nous donne du bonheur...

            Les actions et les comportements sont le reflet de tout se que nous avons vécu dans notre vie donc pour pouvoir juger une action, il faut pouvoir en connaître la source.. qui souvent, se trouve très loin en arrière.

          Juger quelqu'un parce qu' il n'est pas sociable, qu'il semble froid et a l'air de se foutre de tout le monde, ça, beaucoup le font!! Mais savons nous vraiment pourquoi cette personne est comme ça ou nous ne faisons que se dire.. "il est snob je ne l'aime pas!" Souvent, trop souvent, c'est se que nous faisons.  Si nous prenions la peine de mieux connaitre les gens, nous verrions, que bien souvent, sous les apparences il se trouve beaucoup plus! Il se trouve quelqu'un qui a vécu chaque minute de sa vie en évoluant sans cesse, quelqu'un qui a une vision différente des choses, mais quelqu'un qui peu nous mener à apprendre autre choses aussi.  Si cette personne a vécu le rejet dans sa vie, de la part de ses proches, de sa famille, ou des autres jeunes qui l'entourait, il se peut que se comportement soit en quelque sorte un bouclier qu'il a appris à se faire au fil du temps, et au fil des épreuves.  Ça ne veux pas forcément dire qu'il n'a besoin de personne et qu'il est indépendant, mais peut-être qu'il a peur d'avoir mal à nouveau, qu'il a peur du rejet donc il n'essaie pas de sociabiliser avec ceux qu'il rencontre, il se contente de ceux qu'il a, inconsciemment dans le but de se protéger. Je dis inconsciemment car souvent, les blessures qui datent de la jeunesse vont se répercuter tout au long de votre vie sans que vous en ayez vraiment conscience. Pour en avoir conscience, il faut apprendre à se connaître, à s'écouter. Se demander pourquoi nous avons les comportement que nous avons, d'ou il viennent.  C'est de cette façon que nous apprenons a mieux connaître les autres, en commençant par soi-même.  On se rend compte combien c'est complexe, le comportement, la personnalité.

           Juger quelqu'un, c'est se donner plus de valeur que lui.  Mais son parcourt est différent du vôtre donc vous ne pouvez pas vous permettre de faire ce jugement à sa place car si vus aviez eu sa vie, vous ne seriez pas du tout la même personne que vous êtes en ce moment.  Vos valeurs ne serait pas les mêmes, vos pensées serait très différentes.  Un jour quelqu'un m'a dit "Pour juger quelqu'un, il faut se prétendre parfait" et cette personne avais bien raison.  Qui ne fait pas d'erreur?? Qui est toujours gentil et aimable avec absolument tout le monde dans n'importe quel contexte?? À ma connaissance, personne!  Nous apprenons de nos erreurs, c'est en faisant des erreurs que nous devenons plus fort, que nous apprenons à ne pas les reproduire.  Parfois, une personne a besoin de faire ses erreurs afin de comprendre que ce n'était peut-être pas le meilleur choix à faire mais après cette erreur, cette personne aura changé, soit elle aura appris, soit elle aura été dépassée par les événements.  Dans un cas comme dans l'autres, les répercussions sur la personnalité seront complètement différentes.  

          Mais tout ceci, nous ne le voyons pas, seule la personne qui le vit le voit, quand elle prend la peine de regarder.
Sans connaître l'origine des comportement et de la personnalité d'une personne, nous n'avons pas le droit de dire ou de penser que cette personne a moins de valeur que nous, nous n'avons pas le droit de juger qui que ce soit car personne n'est meilleur qu'un autre, personne n'a le même vécu et personne n'a eu la même vie, pas même frère et soeur.

          Je trouve important de parler de ce sujet car il est souvent la cause de bien des problèmes, autant chez les adultes que chez les enfants et il peu blesser bien des gens.

         Nous forgeront aussi notre caractère en fonction de se que les gens on comme image de nous, quand nous ne sommes pas accepté tel que nous somme, nous nous conformons aux autres afin de ne pas être différent, mais la beauté de la chose, c'est justement la différence, et même si nous tentons de nous conformer à la norme, personne n’est pareil, la norme n'existe pas... elle n'est qu'une image que les gens s'acharne à projeter dans le but de faire parti d'un groupe, d'une normalité...
Nous ne devrions jamais porter de jugement.. Bien qu'il soit difficile de le faire dans certaines circonstances.

        Dites vous seulement que les rapport que vous avez avec les autres sont basé sur le ressenti, quand vous vous sentez bien avec une personne, c'est que vous avez des affinités, que vos personnalités s'agencent bien, mais on ne peu pas plaire à tout le monde et on ne peu pas bien s'entendre avec tout le monde.  L'important, c'est de restez vous-même et d’essayer d'apprendre à vous connaître, il vous sera plus facile d'apprendre à connaitre les autres sans porter de jugement.

 

Publié dans Réflexion

Commenter cet article

Albert 30/10/2008

C'est vrai. Il ne faut pas juger, mais méditer. Celui qui juge, nous ne devons pas le juger non plus. Nous essayons de le convaincre, mais nous ne le jugeons pas pour le condamner.Il faut apprendre à aimer. Nous donnons nos avis, et nous nous enrichissons du point de vue les uns des autres, de la meilleure richesse.Albert

Bella 31/10/2008

Et s'il y avait...Et s'il pouvait y avoir un petit nombre de gens sensibles au point d'être détruits par la parole des autres, par le phénomène de groupe?Un petit nombre de gens sur cette terre qui n'aiment pas montrer qui ils sont, parce que ce n'est pas dans leur éducation, leur culture; le monde dit: il faut s'affirmer, il faut dire qui tu es, ce que tu vaux, il faut se battre pour ton bifteck, pour qu'on te reconnaisse...Oui, mais...Si on a envoyé balader une personne alors qu'elle voulait se faire aider, parce qu'il faut être franc, la plupart des gens doivent d'abord penser à eux (ce qui est normal) afin de gérer leurs propres problèmes, une masse a son opinion a dire sur tout, et beaucoup disent des conneries. La parole du groupe peut détruire, et très peu d'êtres, (voire personne), peuvent décoder le malaise qui existe au fond d'une personne... On dit bien souvent que si la parole est d'argent, le silence est d'or...Nous avons tellement de richesses et de rêves en nous, pourquoi les étouffer chez l'autre en le meutrissant par des commentaires? Pourquoi s'occuper de ce qu'il a à faire au lieu de s'occuper de ce que l'on peut faire soi?Ce qui ne signifie pas que l'on ne puisse pas aider l'autre si on le trouve dans une situation difficile! Mais de façon discrète...Aujourd'hui, tout se déballe sur la voie publique, tout est faussé, tout le monde "gratte" pour ne rien foutre, et tout le monde se croit intelligent donc a le droit à tout!Encore une fois, cela ne veut pas dire qu'on ne doive pas respecter la parole de l'autre, au contraire! La douceur est l'une des plus grandes vertus...c'est celle de Mère Teresa face à l'êtr humain en face d'elle; c'est un regard d'amour.Mais que de violence dans ces regards qui fouillent, qui pillent, dans ces paroles qui décrètent! En ce qui me concerne, (cela ne se voit peut-être pas sur ce blog parce que ce sujet me tient à coeur), j'adore le silence, justement parce que je suis si ignorante et si bête que j'ai encore des millions de choses à apprendre, et des milliards de particules de BEAUTE à apprécier...Alors pourquoi tant de haine? Mais que sait-on de ce que ressent l'autre dans ce monde faussé? Si tu montres ta gentillesse, les sangsues accourrent: "Comment gratter?", se disent-elles.Et si tu essayes de suivre ta ligne de conduite (sans même te rendre compte de ce que croient les autres), tu te retrouves avec des surprises: des trucs qui te tombent sur le coin de la tête alors que tu ne les avais même pas prévus. Et c'est encore à toi de réparer ton manque de communication: pardon d'être passionnée par ce que je fais, et non par les histoires de fesse ou la fainéantise du voisin!Pardon de ne pas appartenir à un groupe, moi on m'a enseigné que quand tu avais la foi, Dieu te protégeait parce qu'il aime les plus petits et ceux qui pratiquent la justice!Pardon si parfois mes mots débordent, parce que personne ne va s'occuper de moi sinon moi toute seule, et que je peux aussi être fatiguée de me battre et de me montrer, de me justifier...Pourtant, il y a tellement de beauté sur cette terre...Et dans le coeur de l'être humain... Cela s'appelle la noblesse de coeur, d'aucuns la prennent pour du snobisme, je crois qu'on peut plus communément la nommer: dignité humaine. Plein de Lumière et d'Amour!